Interventions Mme. DEMONFORT

Accueil / Actualités/ Interventions Mme. DEMONFORT

La semaine avant les vacances d’hiver, des interventions sur plusieurs niveaux étaient planifiées.

Ces interventions étaient animées par Mme. DEMONFORT, qui a sensibilisé les 6ème et les 4ème sur les stéréotypes fille/garçon et la rumeur et le complotisme pour les 5ème.

Les 6ème et 4ème avaient la même thématique en commun : les stéréotypes, les préjugés et les discriminations.

Dans les deux cas, les séances ont débuté par un classement de ce que les élèves jugeaient être pour les filles et les garçons : le rose et les robes pour les filles, le bleu et les voitures pour les garçons. Suite à ce débat, l’intervenante a montré que tout était mixte : métiers, vêtements, …

Ensuite, les élèves ont découvert les notions de stéréotype, préjugé et discrimination.

Un stéréotype est une généralité : Tous les français mangent du fromage, toutes les filles portent des jupes, tous les garçons jouent au foot.

Un préjugé est un jugement que l’on porte à une personne avant de la connaître.

La discrimination peut être la conséquence de ces stéréotypes et ces préjugés.

Suite à ça, les élèves ont joué des petites scènes qui mettaient en avant des conflits au sein d’une famille sur notamment la fille qui souhaite se mettre en couple avec une personne noire, ou encore le garçon qui est un couple avec un autre garçon par exemple.

Les séances des 5ème ont débuté sur les définitions de fake news, complots et rumeurs.

Une fake news est une fausse information.

Un complot est un projet concerté afin de nuire à quelqu’un ou à une institution.

Une rumeur est une histoire vraie ou fausse qui se répand avec le bouche à oreille ou encore avec les réseaux sociaux.

Suite à ces définitions, les élèves ont dû jugé si les images projetées au tableau étaient vraies ou fausses.

Ensuite les élèves ont eu pour mission de rédiger une histoire qui devait être effrayante et qui pouvait être rattaché au complot afin de présenter cette histoire à l’ensemble de la classe.